À coeur ouvert: vivre en couple

À coeur ouvert: vivre en couple

Classé dans : Humeurs | 40

Comme vous le savez, j’habite à Nantes avec mon chéri. Pour la petite histoire c’est par ici ! Mais avant notre emménagement à Nantes, nous vivions ensemble à Metz dans notre appartement. Je pourrais vous faire croire que vivre en couple c’est la chose la plus parfaite au monde, qu’il n’y a aucun inconvénient mais je préfére être franche avec vous et vous dire toute la vérité ! (attention cette article risque d’être assez long car je vais vous raconter toute l’histoire de notre emménagement jusqu’à aujourd’hui !!)

 

film américain Jackpot

 

Quand on a officialisé notre relation, j’habitais dans mon appartement d’étudiante à Metz. Dyl venait très souvent chez moi mais j’avais quand même une totale indépendance, mes amies venaient très souvent aussi et je rentrais chez mes parents dès que j’étais seule. Puis, une fois en couple, il est venu s’installer chez moi dans mon petit appartement. Au début on était trop content, on était dans notre bulle.  Je m’étais mise à la quête d’un tout nouvel appartement, plus grand, dans lequel chacun aurait son espace, où je pourrais bien réviser etc. Et puis, je l’ai trouvé. Je le trouvais parfait au début, il était grand, lumineux, on avait notre petite chambre. C’était l’appartement idéal pour nous.

 

L’emménagement en couple

 

On a emménagé dans cet appartement en septembre, mais avant cela on vivait déjà dans mon petit appartement depuis mai. Quand on l’a rendu en juillet, je suis retournée vivre chez mes parents le temps des vacances d’été, puis à la rentrée notre vie de couple a réellement débuté. Et c’est là que les choses ont vraiment commencé à ne plus fonctionner. Déjà, quand on vivait dans mon premier appartement je ne me sentais pas aussi heureuse que je l’aurais imaginé. J’étais limite déprimée même. Mais notre nouvel appart, je l’ai vécu comme un coup de massue. Pas parce que je n’aimais pas mon copain, mais parce que les choses étaient allées beaucoup beaucoup trop vite. J’avais à peine 19  ans et je ne rentrais plus chez mes parents le week-end, je commençais une vie d’adulte alors que je n’avais pas encore « coupé le cordon ». C’était vraiment très compliqué.

Avant même d’emménager je savais que je n’étais pas aussi heureuse que je le devais. Mais j’avais peur de faire de la peine à mon copain, du coup j’ai laissé faire sans trop émettre d’objection. Sauf que mon état limite dépressif n’aidait pas notre vie de couple. C’était des hauts et des bas. Un coup j’étais hyper heureuse et le lendemain beaucoup trop triste.

 

Le changement 

 

Et puis, j’ai trouvé un boulot de caissière au mois de mai, pour travailler tous les samedis. (Vous pouvez aller lire toutes les anecdotes ici.) Et les choses se sont améliorées. Mon travail se trouvait près de chez mes parents, je rentrais donc chez moi le vendredi soir et je ne repartais que le dimanche soir dormir à Metz. J’étais déjà beaucoup plus heureuse de cette situation même si au début, mon chéri ne comprenait pas que je n’avais pas envie de rentrer le week-end à l’appart.

Quand on vit une relation hyper complice et fusionnel avec son chéri c’est difficile de se séparer de lui. On avait besoin d’être tout le temps ensemble, mais j’avais aussi besoin de ma liberté. C’était une situation réellement difficile à gérer. Et avec le recul aujourd’hui, je dirais qu’on n’était pas assez mûre pour vivre ensemble.

 

La saturation 

 

L’année dernière les choses se sont quelques peu gâtés. Je suis retournée vivre chez moi pendant 1 mois et j’ai décidé de résilier le bail: l’appartement ne me plaisait plus, je ne pouvais clairement plus le voir en peinture. Je ne me sentais plus chez moi, je le trouvais moche, pas à mon goût. Du coup, je le rejetais complètement. La décision a été difficilement accepté du côté de mon copain mais il savait que je ne voulais plus vivre dedans et de toute façon comme je partais à Nantes en septembre je n’avais pas envie de payer un appartement qui ne me convenait plus jusqu’aux vacances d’été. On a donc rendu notre appartement en mai 2016, et nous sommes retournés vivre chacun de notre côté, chez nos parents.

 

L’éloignement 

 

Ça nous a permis de comprendre qu’on se manquait réellement. On dormait très souvent ensemble quand même mais c’était différent. J’ai pu retrouver mes parents, mes sœurs et profiter pleinement d’eux avant mon départ à Nantes. Ça nous a permis aussi, avec mon copain, d’appréhender l’éloignement en douceur sachant que je partais sans lui.

Vivre ensemble une première fois ça nous a permis de voir ce qui allait, et ce qui n’allait pas. On avait chacun nos tords c’est sûr mais on a pu mettre les mots dessus et c’est ça qui a été le plus important. Je ne dis pas que c’était horrible comme situation, loin de là. Mais malgré le fait que ça faisait un an et demi que nous nous connaissions quand on a emménagé ensemble, vivre avec quelqu’un d’autre, qui n’a pas la même manière de vivre, les mêmes pensés c’est compliqué à gérer, surtout quand on est si jeune.

 

Une nouvelle vie 

 

Je ne regrette pas du tout non plus. On apprend de ses expériences. C’est pour cela qu’aujourd’hui nous vivons ensemble à Nantes et que les choses se passent à merveille. L’éloignement pendant ces deux mois et demi nous a permis de comprendre qu’on ne pouvait pas vivre l’un sans l’autre, que c’était extrêmement difficile. Aujourd’hui, notre appartement est vraiment trop beau, on a eu un véritable coup de cœur contrairement à notre premier appart. Il est vrai que j’appréhendais fortement que les choses se répètent dans notre nouvelle vie à deux mais finalement ce n’est pas le cas. Mais nous avons évolué, muri, et nous sommes beaucoup plus adultes qu’il y a trois ans.

Si je devais vous donner des conseils, avant d’emménager en couple assuré vous que c’est vraiment ce que vous désirez au plus profond de vous. Si vous ressentez des doutes, comme j’ai pu le faire, attendez et ne vous précipitez pas. Vivre en couple c’est merveilleux, mais c’est aussi apprendre à faire des concessions que je n’étais pas prête à assumer à l’époque. C’est un travail au quotidien, qui peut autant renforcer que détruire un couple. J’ai envie de vous dire, lancez-vous mais préparez-vous mentalement à ce qui vous attend. Et si vous êtes étudiant, attendez au moins que l’un d’entre vous finisse ses études, les choses seront beaucoup plus simple.

 

Une véritable aventure à deux

 

Si je devais définir l’emménagement en couple par un seul mot je dirais: aventure. Il ne faut surtout pas tomber dans la routine, il faut savoir s’organiser, gérer la vie à deux. Mais ce sont aussi des moments réellement merveilleux. Tout au long de mon article je vous explique pourquoi il ne faut pas se précipiter, j’en ai peut-être oublié de vous dire que c’était quand même un réel bonheur de pouvoir voir mon copain tous les jours, avoir sa présence à mes côtés dans les moments difficiles comme dans les bons moments.

J’étais seulement trop jeune, et je n’étais pas prête encore à laisser ma vie de « petite fille » chez mes parents, à une vie de femme dans mon appartement. Aujourd’hui, je suis partie loin de chez moi. D’abord toute seule, ce qui m’a permis de me recentrer sur moi, ce que je voulais et également de comprendre que j’avais besoin de la présence de mon copain au quotidien, et que ce n’était absolument pas une habitude que j’avais prise.

 

J’espère que mon article à coeur ouvert vous a plu, 

Des bisous ♡

Rendez-vous sur Hellocoton !

40 Responses

  1. super article ♡

  2. Oh! et maintenant… que du bonheur pour tous les deux!

  3. C’est vrai qu’on y va avec pleins de roses dans les yeux mais c’est different de vivre avec une personne DIFFERENTE. Il y a une periode d’adaptation a avoir et c’est pas facile!

    • unheureuxhasard

      Oui c’est sur, il faut réussir à accepter les différences de l’autre et inversement ! Mais c’est ça aussi être en couple!

  4. La vie commune sous un même toit est une véritable gymnastique. Il faut composé à deux , faire des choix, des concessions, c’est pas quelque chose d’inné. Mais quand on est prêt à ça on en tire que des bonnes chose car c’est très agréable d’avoir un cocon pour se retrouver et construire le couple loin des regards et jugements extérieurs. Bref… la vie à deux ça s’apprend 😉

  5. J’adore trouver d’autres blogueuse Nantaise, bienvenue ici :D. J’espère que la ville te plaît ! J’ai emménagé chez mon amoureux en Octobre, même si je passais la moitié de mon temps chez lui avant et pour l’instant ça se passe bien, même si c’est pas tout les jours évident, on arrive à faire les concessions qu’il faut pour que ça marche. Pleins de bonheurs en tout cas 🙂

    • unheureuxhasard

      Oh merci !! ☺️ Oui c’est sur que c’est pas facile tous les jours, il faut savoir faire la part des choses ! Merci beaucoup, plein de bonheur à toi également ! bisous

  6. Ah j’ai adoré te lire, surtout que c’est un peu le débat du moment avec mon copain. Ca fait pas super longtemps qu’on s’est (re)mis ensemble, mais là on se tape 7 mois de relation à distance (je suis aux Pays-Bas pour mon stage), on se manque atrocement, mais pour autant, quand je rentre en France je vais vivre seule le temps de finir mon master, on va être quasiment voisins mais chacun chez soi, histoire de se réapprivoiser, et peut-être qu’on va emménager ensemble dans une nouvelle ville pour vivre de nouvelles aventures à la fin de l’été qui sait 🙂
    Merci pour tes conseils utiles ! ♥
    Rin

    • unheureuxhasard

      Merci beaucoup! Je pense que vous avez opté pour la meilleure solution! C’est sur que la distance c’est difficile à vivre, mais quand tu rentreras si vous emménagez ensemble directement ça risque d’être un énorme changement pour vous deux, du coup y aller en douceur c’est une bonne alternative je trouve! C’est super aussi d’emménager dans une nouvelle ville, pour découvrir de nouvelles choses !
      Gros bisous !

      • Oui ! Au départ j’étais un peu triste qu’il ne soit pas motivé, mais moi je voyais surtout le côté pratique d’avoir un toit sur ma tête direct au retour en France + ne payer qu’un loyer et donc utiliser l’argent économisé pour autre chose, mais je ne réalisais pas la symbolique de l’emménagement à deux et toutes les conséquences que ça pouvait avoir. Mon frère et sa chérie se sont vite installés ensemble et ça s’est très bien passé, alors pourquoi pas moi ? Je me disais sûrement ça.
        Puis du coup après tout plein d’embrouilles qu’on a eues, on a conclu que c’était pas plus mal de vivre séparés mais proches au début, et d’aviser d’ici septembre où ça ferait presque 1 an et demi de relation.
        Mais oui moi j’ai envie de changer d’air et de découvrir de nouveaux endroits ! Et découvrir à deux ça pourrait être cool ! 🙂
        Bisous et merci de ta réponse 🙂

        • unheureuxhasard

          Oui c’est sur, mais au moins le fait d’avoir votre propre appart pas très loin ça permettra de voir si vous êtes tout le temps chez l’un ou chez l’autre! Si c’est le cas, vous verrez déjà comment ça se passe la vie à deux et puis si vous sentez qu’avoir deux apparts ne sert à rien vous emménagerez ensemble! C’est une situation plutôt cool!
          Je te le confirme ! Découvrir à deux c’est vraiment chouette. Mon copain m’a rejoint à Nantes et nous découvrons ensemble cette ville… c’est différent de notre vie d’avant mais c’est beaucoup mieux !
          C’est normal, bisous ☺️

          • C’est clair ! Et ça risque d’être le cas vu que c’était déjà comme ça avant ahaha.
            C’est pas faux, bon point de vue 😉
            Oui, ça doit être génial ! D’ailleurs c’est comment Nantes ? Ca fait du bien les changements, nous on a trop de souvenirs lourds à porter dans notre ville actuelle donc ce ne sera que mieux de changer. C’est dur de déménager loin ? (en terme pratique avec toutes les affaires, émotionnellement parlant je connais déjà ça ahaha)
            Bisous !

          • unheureuxhasard

            Nantes c’est vraiment super! Comme tu dis, je pense que s’il y a trop de souvenirs difficiles à « oublier » dans votre ville actuelle, partir ailleurs vous fera le plus grand bien. Ça permet de remettre les choses à zéro et découvrir à deux au fur et à mesure! Eh bien, pour ma part j’ai déménagé dans un appartement meublé donc je n’ai ramené que mes vêtements, ma déco et quelques appareils.. donc je ne peux pas te dire si c’est compliqué ou non de déménager avec des meubles ou quoi que ce soit de lourd! J’ai choisi la facilité car c’était trop compliqué à organiser et je ne pouvais pas faire plusieurs allers retours sachant que j’habite loin de Nantes!
            Bisous

          • Ah oui ? Cool ! 🙂
            Oui c’est ce que je me dis aussi.
            D’accord, mais par exemple il a fallu louer un camion de déménagement je suppose ? Si tu ne pouvais pas faire plusieurs allers-retours par exemple.
            Bisous

          • unheureuxhasard

            Alors je n’ai pas loué de camion non. Mais parents ont fait un aller-retour avec mes affaires pour les déposer dans mon appart, et quand je suis venue en train pour emménager j’avais pris deux grosses valises !
            Bisous!

          • Ah ok ! Merci beaucoup pour tes précieux renseignements !!
            Bisous

          • unheureuxhasard

            De rien !! Gros bisous ☺️

  7. C’est sûr que ce n’est pas toujours facile de s’installer en couple. Cependant, s’installer en couple jeune présente aussi un avantage : on est moins ancré dans ses propres habitudes et son mode de vie personnel. Moi j’ai attendu d’avoir presque 30 ans pour m’installer et je peux te dire que la période d’adaptation a été sévère ! Cependant, on se rend compte que quand les sentiments sont suffisamment forts, on finit toujours par s’adapter. Si l’adaptation n’est pas possible, c’est que les sentiments ne sont pas assez vifs, tout simplement.
    Longue à ton couple !

    • unheureuxhasard

      Oui, j’imagine que plus on emménage en couple tard, plus c’est compliqué de dire adieu à sa petite vie toute seule! C’est sur, de toute façon s’il n’y a pas de sentiments le couple ne peut pas durer ! Merci beaucoup, longue vie à ton couple également !
      Bisous

  8. Ah oui c’est dur de s’adopter :S je connais ça

  9. Ah oui, c’est sûr la vie à deux c’est pas toujours facile :/

  10. Haaa! la vie de couple… on pourrait en faire des encyclopédies!! J’ai emménagé plus tard que toi avec mon chéri, mais moi aussi ça m’a mis un coup, lui était super motivé et je n’ai rien dit mais au fond, j’aurais aimé que nous attendions un peu plus. Maintenant, au bout de six ans de vie commune, tout va bien^^

    • unheureuxhasard

      C’est le principal que tout aille bien aujourd’hui! Avec le temps on s’y habitue haha!

  11. Ahh la vie de couple… J’ai vécu un peu moins d’un an sous le même toit avec mon copain… et ma belle-mère C’était pas de tout repos, mais on n’avait pas trop le choix donc ça s’est fait ainsi ! Entre temps je suis rentrée chez moi (besoin de faire une coupure aussi) et ça m’a fait un bien fou ! Du coup, je me dis que notre (très) future vie commune réellement à deux va être easy par rapport à la situation dans laquelle j’étais il y a quelques mois encore haha
    Merci pour cet article !
    Bisous ♡

    • unheureuxhasard

      Ah oui, j’imagine que c’était pas forcément facile comme situation… c’est sur que ça risque d’être plus simple que vous soyez tous les deux dans votre propre chez vous !
      Gros bisous !

  12. Hello,
    Je trouve ton article hyper touchant ! C’est vrai que la vie à 2 c’est pas toujours facile, il faut s’adapter tout doucement 🙂
    Gros bisous et bonne soirée 🙂

    • unheureuxhasard

      Coucou,
      Merci beaucoup! Oui c’est exactement ça, doucement mais sûrement !
      Bisous, bonne soirée également ☺️

  13. Bravo ! Et beaucoup de bonheur à vous 2 !

  14. J’ai aimé te lire ! Pour rebondir sur le commentaire de Joelle, l’histoire des habitudes prises passées 30 ans, c’est tout à fait vrai – mais je pense que c’est une question de tempérament, simplement, aussi. Et de passé, peut-être (a-t-on déjà ou non l’expérience du collectif). Pour « on se rend compte que quand les sentiments sont suffisamment forts, on finit toujours par s’adapter. Si l’adaptation n’est pas possible, c’est que les sentiments ne sont pas assez vifs, tout simplement. » là en revanche mon opinion est différente : on peut aimer très fort quelqu’un, vivre éventuellement un grand amour, et pour autant décider de le vivre de façon différente de ce que voudrait la norme sociale : chacun son appartement, par exemple (je connais un couple « longue durée » et très heureux qui fonctionne ainsi), voire chacun sa vie, carrément, et se retrouver pour des moments de partage choisis. Je crois que le couple est une invention à faire à deux 🙂 Avec chacun ses modes et ses choix de vie.

    • unheureuxhasard

      Merci beaucoup! Oui c’est vrai aussi ce que tu dis. Je pense que chacun vit son couple à sa manière, si certains sont plus heureux d’une façon ou d’une autre ce n’est pas à nous de dire ce qui est bien ou pas ! Très juste ce que tu dis.
      Bisous

  15. Tres heureuse que vous soyez heureux tous les deux. Bisous

  16. Je suis ravie de découvrir ton blog qui est juste superbe !!! je suis également une nantaise d’adoption car nous y sommes arrivés avec mon chéri il y a tout juste un an. 😀 http://www.estherapas.com

    • unheureuxhasard

      Merci beaucoup!! Ah c’est super ça, contente de découvrir une blogueuse nantaise !! Bisous

Laisser un commentaire ♡